Do not disturb: dissertation in progress / Ne pas déranger: thèse en cours

Posted by

thesiswriting

No, I am not done yet! When I talked to people and they realize that I am not done with my doctorate yet, they are surprised! So AM I! Over five years ago, I started. Five years of my life! So, what is going on? One would ask. Well, in July 2012 I passed my comprehensive exam and then I started writing. First, my chair was not getting my emails. Then, I struggled to find my research participants (120 of them). I eventually found them but a few months later, one school retrieved from the research. So, I had to look again! Then, my participants took months to participate (because of really bad snow days in Virginia last winter). Finally, I had my data, I could run the statistics and write my last two chapters, which I did. Last July, I submitted everything to my chair and I waited. Waited. Waited. 3 months later, she told me that her husband was really sick. I waited, waited, waited. Two months later, her husband passed away. I waited, waited, waited. Then, nothing… So, I contacted my university and they told me that she was really sick and would not make it. So, I waited…. The university was generous enough to provide me with a new chair. This new chair, of course, does not see my study like my chair did, so… I am not waiting anymore and rewriting most of my dissertation. I don’t blame him at all, I totally understand where he is bringing me with this. There is hope that I could defend at the end of March. Please, pray that I can finish everything on time. I work all day and write very late every night. More on this later. I wanted to graduate by 30, I’ll have to be content with 33. Btw, this is what Biscotte thinks about my dissertation, she says: “let’s eat it!”

 

Non, je n’ai pas encore fini! Quand je parle aux gens et qu’ils réalisent que je n’ai pas encore fini avec mon doctorat, ils sont surpris. TOUT COMME MOI ! Il y a plus de 5 ans, j’ai commencé cette aventure. Cinq ans de ma vie ! Peut-être oserez-vous poser la question « mais que s’est-il passé ? Bon, en juillet 2012, après deux ans et demi d’étude, j’ai réussi mon examen compréhensif et j’ai commencé ma recherche et la rédaction de ma thèse. D’abord, ma directrice de thèse ne recevait pas mes emails. Ensuite, j’ai cherché mes participants pendant des mois (120 participants). J’ai trouvémes participants et une des écoles m’a dit qu’après tout, il ne voulait plus participer. Donc, j’ai dû chercher à nouveau. Ensuite, il a fallu des mois aux participants pour effectuer tout ce dont j’avais besoin pour ma recherche (à cause des mauvaises chutes de neige aux Etats-Unis l’année dernière, ce qui a fermé les écoles pendant des jours et des jours). Finalement, j’ai pu avoir toutes mes données, effectuer mes statistiques et écrire mes deux derniers chapitres. J’ai tout soumis en juillet dernier. Je n’ai pas eu de nouvelles de ma directrice pendant trois mois. J’ai attendu. Ensuite, elle m’a signalé que son mari était mourant. Donc, j’ai attendu. Puis, elle m’a signalé que son mari était décédé. J’ai attendu. Ensuite, après avoir attendu longtemps, j’ai contacté l’université qui m’a indiqué que ma directrice de thèse était mourante à son tour. L’université a désigné un nouveau directeur qui s’est porté volontaire en entendant mon histoire. Mon nouveau directeur ne voit pas ma recherche de la même façon que ma directrice. Donc…je suis en train de réécrire une grosse partie de ma thèse. Priez pour moi que je puisse finir bientôt. Mon directeur me dit que je pourrais peut-être soutenir à la fin du mois de mars. Je travaille toute la journée et j’écris tard tous les soirs. Je voulais finir avant mes 30 ans… il faudra se contenter de 33 ! En passant, voici ce que Biscotte pense de ma thèse : « on n’a qu’à la manger ! ».

IMG_3881

 

images (1)

 

One comment

Leave a Reply