First night in Chad / Première nuit au Tchad

Posted by

We landed last Tuesday night. The temperature was around 90F. Usually, when you land, you can see the lights of the city shining through the night… here nothing, the dark. Once in a while, lighting would lit up the sky and give us a preview of the sandy region. It was the first rain of the rainy season when we landed.

Nous sommes arrivés mardi dernier aux environs de 22 heures. La température était de 30C. En général, quand tu atterris, tu peux voir les lumières de la ville qui éclairent la nuit…là, rien, le noir. De temps en temps, les éclairs éclairaient le ciel et nous donnaient un aperçu de la région sableuse. C’était la première pluie de la saison lorsque nous avons atterri.

The airport looks quiet compared to most airports. One bus comes and picks us up to go to the terminal. There aren’t enough seats for everyone so; we wait for the bus to come back. We go through customs and give proof of our yellow fever shot (if you don’t, they give you one right there). Then, we go wait for our luggage. It is hot and people want to help you look for your suitcases. We finally give up and have one guy look for ours. After a while, our five pieces all arrived and one man carries them for us. We insist that we can do it but obviously, he needs to make some money, so he wants to help.

L’aéroport est calme comparé à d’autres aéroports dans le monde. Un bus vient nous chercher pour nous conduire jusqu’au terminal. Il n’y a pas assez de places pour tout le monde donc, nous attendons que le bus revienne. Nous passons la douane et nous donnons notre carte de vaccination contre la fièvre jaune (si tu ne l’as pas, il te vaccine sur place). Ensuite, nous attendons nos bagages. Il fait chaud et les gens veulent nous aider à trouver ce qui nous appartient. Au bout d’un moment, nous abandonnons et acceptons que quelqu’un nous aide. Nos cinq valises arrivent toutes et un homme nous aide à les porter. Nous insistons que nous pouvons le faire nous-mêmes mais il a besoin d’argent, donc il veut aider.

We get into a car and drive to our new home. Home… Where is home? Is it Africa? Is it Europe? Is it America? I came to decide that home is where we are together, my husband and I. Our new home is nice. A little old and outdated but nice compared to seeing where people live on the streets.

Nous montons dans la voiture et conduisons jusqu’à chez nous… chez nous… c’est où ? En Afrique ? en Europe ? aux Etats-Unis ? J’ai pris la décision bien longtemps que « chez nous » c’est là où mon mari et moi sommes. La maison est jolie. Un peu vieille mais très bien si on compare là où vit le reste de la population.

We go to bed exhausted… trying to remember the rules about protecting ourselves from mosquitos and the water from the tap.

Nous allons nous coucher très fatigués et nous essayons de nous souvenir de toutes les règles sur la protection contre les moustiques et l’eau du robinet.

We wake up to the noise of cars blowing their horns in the streets (not really different than New York) and the dozens of lizards crawling in the backyard drag me outside in the heat. It is hot!  We come back inside and look around… we will have to have breakfast from the boxes we shipped ahead of time: Oatmeal and almonds sound good! Here, you don’t run to the store when you need something… there are very little stores. I leave you with this thought for now…

Nous nous réveillons avec le bruit des klaxons des voitures dehors (pas très différent de New York) et des douzaines de lézards m’attirent au dehors de la maison. Il fait chaud ! Nous revenons à l’intérieur et nous regardons autour de nous… nous allons devoir manger quelque chose d’une des boites que nous avons envoyé il y a plusieurs semaines : des flocons d’avoine et des amandes… ça me semble bon ! Ici, tu ne vas pas au magasin quand il te manque quelque chose… il n’y a presque pas de magasins. Je vous laisse avec cette pensée pour le moment…

3 comments

Leave a Reply